La sérigraphie m’a toujours impressionnée et hier, j’ai eu l’occasion de la pratiquer pour la première fois, en passant une matinée avec les créatrices de Wild & Sweet, lors d’un atelier d’initiation. Il avait lieu dans le jardin d’hiver de l’Armoire à Cuillères.

La sérigraphie artisanale est un procédé d’impression qui à l’aide d’écrans  permet d’imprimer sur de nombreux supports (papier, tissu, carton, bois…), sur le principe d’un pochoir.
L’atelier se déroulait en 3 étapes. Tout d’abord faire connaissance avec la technique et les différentes étapes nécessaires à l’impression en sérigraphie (en 3h d’atelier, il ne nous était pas possible de réaliser la totalité de ces étapes). Puis réaliser une impression en 2 couleurs sur un support papier. Et enfin imprimer, sur un tote bag, un visuel créé spécifiquement pour l’occasion.

Le principe

L’impression en sérigraphie se fait par couches successives, une couche correspondant à une couleur.
1 / La première étape consiste à réaliser un écran pour chaque couche, correspondant aux motifs à imprimer pour chacune des couleurs. Les écrans (en polyester tissé) sont enduits d’un produit photosensible puis insolés, c’est-à-dire qu’ils sont exposés à une lampe UV après avoir déposé préalablement son dessin imprimé en noir sur une feuille transparente (appelé typon).
Après insolation, un rinçage à l’eau permet de faire apparaitre le motif, le produit photosensible disparaissant sur les zones exposées au typon. Les cadres sont alors prêts pour l’impression.

2 / Une fois l’écran prêt, il est fixé à une charnière pour garantir un bon calage. Il ne reste plus qu’à placer son support sous l’écran, en gardant quelques millimètres d’espacement : le hors contact.

3 / On peut alors imprimer en apposant un peu d’encre sur l’écran et en la tirant sur le motif de l’écran à l’aide d’une racle. Entre chaque impression, il faut repousser l’encre dans la maille sans trop appuyer. On appelle cela napper, c’est le geste inverse du tirage et il permet d’éviter que l’encre ne sèche sur l’écran. Notre atelier a consisté à réaliser cette étape du procédé. Cela parait simple, mais le mouvement doit être assez rapide et de la bonne inclinaison de la racle dépend la qualité et la précision de l’impression. En bref, c’est pas si facile !!

4/ La dernière étape consiste à nettoyer les écrans. Lors de l’atelier nous avons utilisé des encres à l’eau, qui ne sont pas dangereuses à l’usage et qui permettent aussi de nettoyer les cadres facilement, à l’eau. Pour supprimer complètement le motif du cadre et réaliser un nouveau visuel, un nettoyage au karcher est nécessaire. On appelle ça le dégravage. Les cadres sont ainsi réutilisables à l’infini.

L’atelier en images

# Impression en 2 couleurs sur support papierecran serigraphie artisanale
charnieres serigraphie
impression serigraphie 2 couleurs

# Impression en 1 couleur sur tissu
raclage serigraphie artisanale
serigraphie artisanale sur tissu
l'armoire à cuilleres clermont

Bien sûr, il a fallu que je rate un peu l’impression du tote bag (qui a un peu bavé sur le haut), alors que j’avais parfaitement réalisé mon brouillon sur tissu 🙂 Rien de grave, car c’est aussi ça la magie de la sérigraphie : avoir un produit et un rendu unique à chaque impression.

Cet atelier m’a permis de rencontrer Florence et Valérie, 2 artistes qui partagent avec gentillesse leur passion pour la sérigraphie, en s’adaptant au niveau et attentes de chacun.
Ces premiers pas en sérigraphie m’ont donné l’envie de me confronter à nouveau à cette technique, en imprimant un motif de ma création. Je ne sais pas encore quoi, ni quel support, mais c’est une idée que j’aimerai creuser pour réaliser de petites séries limitées.

Vous connaissiez cette technique d’impression ? Vous avez déjà pratiqué ?

tote bag serigraphie

Infos pratiques sur l’atelier

Tarif : 25€ les 3h (matériel et cookies inclus)
Wild and Sweet : 2 créatrices qui animent des ateliers de sérigraphie et éditent différentes créations (bientôt disponibles dans une boutique en ligne). Vous pouvez les retrouver sur facebook et sur instagram.

L’Armoire à Cuillères : Un super lieu clermontois, pour boire un thé ou un chocolat accompagné d’une pâtisserie gourmande dans un cadre sympathique, naturel et plein d’originalité. De nombreux ateliers sont organisés régulièrement sur des thématiques différentes. N’hésitez pas à suivre leur actu sur facebook. 11 rue des Chaussetiers . 63000 CLERMONT-FERRAND