Pour profiter des couleurs d’automne, j’ai été invitée il y a quelques jours par l’Office de tourisme de Val de Sioule dans les vignes de Saint-Pourçain. L’occasion de découvrir, le temps d’une balade, les paysages et l’histoire de ce vignoble.

 

Balade dans le vignoble

Le vignoble Saint-Pourçinois est l’un des plus ancien de France. Il s’étend sur près de 640 hectares aujourd’hui, sur 19 communes.
C’est depuis le village de Saulcet (celui qui compte le plus de vignerons) que nous avons débuté notre balade au coeur des vignes, sous un magnifique soleil d’octobre.
Les vendanges avaient eu lieu quelques semaines, fin septembre, mais j’ai quand même goûter quelques raisins oubliés, aussi bien rouges que blancs.
Les cépages plantés sont le Tressallier (cépage local) le Chardonnay et le Sauvignon pour les blancs, Gamay et Pinot Noir pour les rouges.

Les paysages étant vallonnées, la balade est agréable et permet d’avoir une jolie vue sur le vignoble. Des itinéraires de balades ont même été développés pour les découvrir et profiter de quelques infos sur l’histoire du vignoble, grâce à une application mobile « Balades en Bérioles ».
On peut apprendre ainsi que ce vin existait déjà dans l’antiquité, qu’il était servi à la table des rois de France dès le 12e siècle et qu’aujourd’hui, 20% de la production est exportée à l’étranger.

 

Découverte des caves de Saint-Pourçain

40 exploitants et 19 vignerons indépendants cultivent la vigne de cette appellation d’origine contrôlée. C’est le domaine familial Laurent, et plus particulièrement Corinne Laurent, qui nous a ouvert les portes de sa cave pour une petite dégustation après la balade.

Les vins sont vieillis soit en fût de chêne de l’Allier pour certains, soit en cuve, en fonction des cuvées. J’ai pu écouter chanter le vin en fermentation ! Et oui, pendant les premières semaines, le vin mousse et bulle, ce qui donne un petit sifflement.

La visite s’est (bien sûr) terminée par une dégustation * ! J’ai été très surprise par le « filiation », un vin vieillit pendant 18 mois en fût de chêne. Un goût puissant que j’ai beaucoup aimé ! A tous ceux qui disent que le vin d’Auvergne n’est pas bon, je vous conseille de le déguster et je suis certaine que vous changerai d’avis !!

* avec modération, toujours 😉

Il vous reste encore quelques jours pour profiter de ces couleurs automnales et chaleureuses. Une balade accessible à tous, et qui change un peu .

Merci encore à Val de Sioule Tourisme pour cette seconde invitation, après une découverte il y a quelques temps de la ville de Saint-Pourçain.

+ infos : Office de Tourisme de Saint-Pourçain