Pour beaucoup d’entre nous, l’automne et l’arrivée des premiers froids riment souvent avec une baisse d’énergie et de moral. Pour profiter pleinement de ces journées (plus courtes) et se rebooster en cette période de transition avec l’hiver, je vous donne mes petites astuces bien-être, aussi bien physique que mental.

1 . S’offrir une cure sommeil

Le changement d’heure, la réduction de l’ensoleillement et le froid ont un effet sur notre organisme. On ne peut pas partir tout l’hiver se dorer la pilule au soleil, du coup, il est important de laisser à notre corps un temps d’adaptation et d’écouter ses besoins. Souvent il s’agit seulement de s’accorder un peu plus de repos avec des nuits de sommeil plus longues pendant cette période de transition pour qu’il s’habitue doucement au rythme hivernal. L’idée étant de ne pas attendre d’avoir le coup de fatigue pour rallonger ses nuits, mais bien de prévenir en augmentant son temps de repos dès l’arrivée de l’automne.

Si comme moi, les insomnies sont régulières pour vous, offrez vous simplement des pauses farniente un peu plus conséquentes que dans vos habitudes. C’est aussi le moment de remettre en place les bons rituels du soir : infusions (mélisse, tilleul, camomille…), un bon livre, et surtout la déconnection des écrans 1h avant de dormir.
Par contre, si vous êtes déjà marmottes en temps normal, passez direct au conseil n°2, car l’idée n’est pas de passer ses journées au lit, petits feignants 😉 )
 

2 . Bouger

Avec le froid, la motivation pour la pratique sportive réduit souvent. Il est plus difficile de se motiver à courir de nuit dans le froid, que pendant les belles soirées d’été (enfin j’imagine, car ceux qui me connaissent savent que le running n’est PAS DU TOUT mon sport de prédilection).
Mais que ce soit en intérieur ou en extérieur, il est important de garder une pratique sportive.
Elle stimule le métabolisme, la circulation du sang et permet de générer de l’endorphine, l’hormone magique qui nous rend heureux. lol. Plus sérieusement, l’endorphine est sécrétée par notre organisme lors d’un effort intense, et provoque une sensation de bien-être. Il ne faut donc pas s’en priver et relâcher ses efforts sportifs, sous prétexte que l’on n’a plus à sortir le bikini pendant quelques mois 😉

De mon côté c’est musculation, minimum 3 fois par semaine, en alternance à la salle et en cours collectifs. A vous de trouver le sport qui vous correspond et vous fait plaisir. Il s’agit avant tout de se bouger en se faisant plaisir, pas se torturer avec une activité dans laquelle on ne s’épanouie pas (sinon, c’est contre-productif, on est bien d’accord)
 

3. Prendre soin de soi, se relaxer

Pour retrouver de l’énergie à l’extérieur, il faut être bien à l’intérieur. Et quoi de mieux pour cela que de trouver un moyen de se relaxer ? J’ai lu récemment qu’inspirer et expirer profondément quelques instants, une fois par heure réduirait le stress pour la plupart d’entre nous. Ca ne coute rien d’essayer et s’accorder cette petite pause méditation régulièrement, non ?

De mon côté, je débute également toutes mes journées par une routine yoga de 5 minutes, que je vous avez détaillée dans un précédent post yoga ici.
Et régulièrement, je m’offre un petit bain suivi d’un soin, pour me réchauffer après les journées trop polaires !! Un moment de pure détente, et en ce moment de découverte de soins au top (gommages et masques Evolve, je vous aime d’amour !), grâce à jolimoi, que j’ai intégré il y a quelques jours (pour ceux qui n’ont pas suivi, mon job chez jolimoi c’est par ici)
 

4. Se doper au naturel

Et si malgré tout ça, votre corps faiblit, alors il faut lui donner un petit coup de fouet avec des aliments vitaminés ! Je vous donne en vrac mes préférés : les clémentines et baies d’acaï pour la vitamine C,  les baies de goji riches en fibres et antioxydantes et les graines de chia pour faire le plein de protéines. Il y a plein de produits naturels que l’on peut ajouter à nos plats quotidiens qui sont de véritables boosters d’énergie.

Et perso, je complète ça, en ce moment, par 2 compléments alimentaires : du zinc et du magnésium. Ils viennent de chez foodspring (n’hésitez pas à me contacter pour un petit bonus parrainage) mais vous pouvez en trouver un peu partout.
 

Des petits conseils basiques pour une bonne énergie, rien d’extraordinaire, mais qu’il est toujours bon de rappeler, pour ne pas oublier de les appliquer au quotidien.

Et vous, la fatigue automnale vous touche-t-elle ? Vous avez des petites astuces à partager pour y remédier ?