Depuis quelques années, les poissons font partie de mon quotidien. Les regarder évoluer m’apaise et me détend.
Il se dit d’ailleurs que les poissons peuvent être des alliés santé pour les personnes stressées ou les enfants hyperactifs.
Véritable élément de décoration dans un intérieur, le choix d’un aquarium n’est toutefois pas à prendre à la légère et ne doit pas se limiter à l’esthétique. Ce petit univers vivant nécessite la prise en compte de quelques critères. Voilà quelques questions à vous poser avant d’investir :


L’aquarium
: quel volume ?
Lorsque l’on débute en aquariophilie, on s’oriente souvent vers un bac de petit volume. Mais c’est plutôt une erreur ! Dans un petit volume, il est plus difficile de stabiliser l’eau et l’on peut vite avoir des problèmes d’algues, de pH ou autre. Mon premier bac faisait seulement 23l et j’ai été confrontée à de nombreux soucis. J’ai ensuite eu un bac de 50l, beaucoup plus simple à gérer et aujourd’hui, je passe encore un cap, et d’ici quelques jours, c’est un bac de 120l qui occupera mon salon. J’ai vraiment hâte de le mettre en eau, et je vous présenterai, bien sûr, les différentes étapes ici!


L’aquarium : quel emplacement ?

Pour que vos petits habitants soient épanouis, l’emplacement de l’aquarium est important. Il ne faut pas le placer à la lumière directe du soleil, derrière une fenêtre par exemple. Cela pourrait contribuer au développement d’algues. Pour ne pas stresser les poissons par des passages fréquents, il vaut mieux éviter les couloirs ou entrée. Et enfin, pour profiter au maximum de ce petit éco système, l’idéal est de le placer dans votre champs de vision quand vous êtes installés confortablement dans votre canapé… un pur bonheur.


L’aquarium : quel support ?

Les aquariums sont souvent vendus avec des meubles (pas toujours très esthétiques, je vous l’accorde).
Aucune obligation de ce côté là, mais si vous optez pour un autre meuble, prenez garde à ce qu’il puisse supporter le poids de votre aquarium une fois rempli. Entre l’eau et les éléments de décors, le poids de votre aquarium peut facilement dépasser les 100kg. Vérifiez aussi que la surface de votre meuble soit parfaitement plane et de niveau.


L’aquarium : quel matériel ?

Pour le bien être de vos poissons il faudra prévoir une pompe pour filtrer l’eau, la garder propre et permettre son oxygénation. Pour l’intégration de poissons dits « d’eau chaude », un chauffage sera également nécessaire. Pour de petits aquarium, ces 2 éléments seront à un tarif très abordable, et seront à installer à l’intérieur du bac. Pour des gros volumes, le système de filtration (plus imposant) pourra être installé en dehors du bac.


Les poissons : comment choisir ?

Choisir ses poissons n’est pas chose facile. On trouve de nombreuses espèces en magasins pour les aquariums d’eau douce, avec des caractéristiques particulières. Il faudra faire attention à ce que vos différentes espèces cohabitent bien ensemble et veiller à ne pas surpeupler votre aquarium. En point de repère, on dit souvent qu’il faut compter 1cm de poisson (nageoire comprise) pour 2 à 3l d’eau.
Pour débuter, je vous conseille des poissons plutôt robustes à la reproduction facile, comme les guppy et platy. Ils sont aussi très colorés et égayeront votre aquarium. (je parle ici d’un aquarium intégrant un système de chauffage). Veillez à toujours acheter plus de femelles que de mâles, sont peine de voir votre aquarium se transformer en champs de bataille !


Les poissons : quand les intégrer ?

Lorsque vous achetez votre aquarium, il vous faudra attendre avant d’intégrer dans vos poissons. En effet, il faut compter environ 3 semaines, une fois votre aquarium en eau, avant de pouvoir intégrer des poissons. C’est ce que l’on appelle le cycle de l’eau. Un pic de nitrate a lieu durant ces semaines d’attente, qui serait fatal aux poissons. En attendant que l’eau se stabilise naturellement (plutôt que par l’intégration de produits ou autres bactéries vendues en animaleries), vous éviterez ces soucis, et pourrez ajouter sereinement vos nouveaux habitants !


L’aquarium : quel entretien ?

Une fois en eau, un aquarium ne nécessite pas énormément d’entretien :
– Toutes les 3 à 4 semaines, il faut remplacer 1/5 de l’eau du bac et nettoyer les déchets restés au sol.
De petits aspirateurs permettent de faire ces 2 manipulations dans le même temps.
– Dès que nécessaire, il faut nettoyer les parois de l’aquarium, à l’aide d’un aimant
– Si votre bac est planté, il faut régulièrement les tailler, et leur apporter de l’engrais
– Et bien sûr, il faut quotidiennement nourrir vos petits habitants !

J’espère que ces quelques informations vous seront utiles. Si vous envisagez de prendre un aquarium et avez d’autres questions, n’hésitez pas à me déposer un petit commentaire, j’y répondrai avec plaisir (si je le peux bien sûr!).
Si vous hésitez encore, je ne peux vous dire qu’une chose : ces quelques petites contraintes de mise en place sont vite oubliées dès que l’on peut profiter pleinement du spectacle de ces petits nageurs.