Tous les 2 ans, je prends plaisir à venir découvrir, le temps d’une journée, la biennale internationale du design à St-Etienne. La biennale, c’est un mois durant lequel l’ancienne manufacture d’armes de la ville reprend vie au rythme des expositions. Pour cette 11e édition, c’est le thème « Me You Nous, créons un terrain d’entente » qui nous invite à découvrir et vivre le design.

Je vous propose un petit tour d’expositions, au travers des thématiques et espaces qui m’ont le plus interpellés. Mais 15 expositions sont visibles alors ça n’est qu’une infime partie de ce que vous pouvez découvrir jusqu’au 22 avril, à la cité du design.

biennale de design 2019cité du design saint etienne

Exposition Design in Tech

J’ai commencé ma visite par l’exposition Design in Tech. Un espace dans lequel John Maeda (pionnier du design numérique) a eu carte blanche pour présenter le design lié aux logiciels et à la construction d’algorithme. De nombreuses informations ou citations ornaient les murs de façon régulières et ordonnées. J’ai choisi de vous en disséminer quelques unes qui m’ont particulier interpellée (et qu’il serait bon de partager régulièrement) dans cet article 🙂

exposition design in tech, biennale de design exposition design in tech, biennale de design

 

Exposition Systems, not Stuff

C’est à cette exposition que j’ai consacré le plus de temps lors de ma visite
« Systems, not stuff » nous invite à réfléchir sur invite aux liens qui peuvent (et doivent) exister entre les innovations technologiques, la nature et le design.
Au-delà de l’innovation, cette exposition interroge sur des questions de société, environnementales ou humaines à travers différents espaces.

La grande palette couleur
La couleur y tient une place prépondérente, et c’est sans doute cela qui m’a attirée au départ. Mais, plus que la symbolique, c’est l’importance qu’elle prend dans nos vies qui est soulignée, et le fait qu’elle puisse être marqueur de notre identité (d’ailleurs, ceux qui rêvent d’un tissu représentatif de leur ADN sauront que c’est désormais possible)

exposition design not stuff, biennale de design exposition design not stuff, biennale de designexposition design not stuff, biennale de design

La bio-usine
Un espace qui aurait pu me paraître farfelu il y a quelques années, mais auquel je crois aujourd’hui ! On y découvre des systèmes de production qui utilisent la nature sans la dégrader que ce soit par la création de bio-matériaux (comme les mousses) ou en utilisant la matière « vivante » et l’adaptant.
Un superbe exemple exposé était un siège façonné au fur et à mesure de la pousse d’un arbre. Après 7 ans, c’est donc l’objet finalisé qui a été « récolté »

exposition design not stuff, biennale de designexposition design not stuff, biennale de design

Le design solutionne un problème. L’art questionne une problématique.

exposition design not stuff, biennale de designexposition design not stuff, biennale de design

 

Stefania

J’avoue ne pas avoir forcément compris cette exposition, créée par les étudiants de l’Esadse, qui représente une vision de la ville demain. On y retrouve différents lieux emblématiques d’une ville, tels que la mairie, l’hôpital ou l’hôtel, dans une nouvelle version, liant orient et occident.
Peut-être trop conceptuel pour moi, mais j’ai tout de même beaucoup apprécié découvrir les recoins de cette ville miniature, avec un coup de coeur pour le restaurant hyperconnecté.

exposition stefania, biennale de design exposition stefania, biennale de design

Le design gomme la distinction entre le beau et le fonctionnel, l’espoir et le pragmatisme.

Exposition équi-libre

Pour finir cette petite visite dans mes coups de coeur de cette biennale, c’est dans l’aile sud de la cité que je vous amène, à la découverte de l’histoire du design chinois. C’est un panorama de la production de la chine d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Entre tradition et modernité, c’est une véritable malle aux trésors, où chaque pas mène à un nouvel objet.

exposition équi-libre, biennale de designexposition équi-libre, biennale de design exposition équi-libre, biennale de design

Le design, c’est bien plus qu’un produit séduisant. Le design c’est un produit séduisant qui fonctionne.

exposition équi-libre, biennale de designexposition équi-libre, biennale de design

En pratique

> horaires : les expositions sont accessibles du mardi au dimanche de 10h à 19h30.
> tarif : 8 €
> où manger : si vous voulez manger sur le pouce, je vous conseille de prévoir un sandwich ou de manger tôt. A 14h, plus de sandwich salé dans le food truck de la cité lors de ma venue. Un restaurant est aussi accessible pour les moins pressés.
se garer : un parking gratuit est situé juste à côté de la cité du design.  attention à ne pas arriver trop tard pour ne pas le trouver complet. La biennale est aussi accessible en Tram (T1-T2 cité du design)
> plus d’infos : biennale-design.com

biennale de design Me You Nous

J’espère que ce petit condensé de visite vous aura plu. N’hésitez pas à me donner votre ressenti