Majorque, la plus grande île des Baléares a été notre destination en amoureux cet été. Une île aux multiples facettes, toutes aussi magiques les unes que les autres. Je vous amène donc avec moi pour près de 500 km, à la découverte de ruelles, de (très) petites routes de traverse, et de plages idylliques…
Un road book en 3 parties, qui a déjà mérité une (difficile) sélection photos, tant j’ai pris plaisir à immortaliser les lieux, au grand désespoir quelquefois, de ma moitié !

JOUR 1

Lyon > 1h30 . 713 km > Palma (Seù et centre) > 22min . 22km > Peguera
__________
Arrivés en milieu d’après-midi à Palma, notre première vision de la ville a été son imposante et magnifique cathédrale, dressée face à la mer. Un moment magique. J’avais une image assez négative de Palma, que j’imaginais vraiment bétonnée, mais son centre historique vaut vraiment le détour.
Pour le visiter, rien de mieux que se perdre dans les ruelles pour découvrir de magnifiques facades, des petits patios plein de charme et d’anciens moulins.

cathedrale de Palma Majorquecathedrale de Palma MallorqueMallorque Baléares
cathedrale de Palma Mallorque

centre historique Palma Mallorque
centre historique Palma Mallorquecentre historique Palma Mallorquecentre historique Palma Mallorquecentre historique Palma Mallorque

Où manger : La « Carrer del Apuntadors », proche de la cathédrale et du palais, regorge de petits restaurants et bars, où vous trouverez forcément votre bonheur !

Apero à Palma Mallorque
Où dormir :
Flor Los Almendros. Un rapport qualité/prix imbattable pour ces appart’hôtel situés à quelques kilomètres de Palma, en bord de mer, à Peguera.

Hebergement Mallorque : Flor Los Almendros

JOUR 2

Palma (castell de Bellver) > 31min . 23km > Valdemossa >11min . 7km > Sa Foradada > 1h27 . 57km >Moscari
__________

Avant de quitter Palma pour rejoindre les montagnes de l’île, nous avons profité d’une vue à 360° sur la capitale depuis le Castell de Bellver. Un château impressionnant de plus de 700 ans qui parait quasi neuf, et une vue à couper le souffle sur la baie de Palma, depuis les différentes terrasses.

Castell de Bellver . Palma de Mallorque Castell de Bellver . Palma de MallorqueCastell de Bellver . Palma de Mallorque

En route ensuite pour Valdemossa, nous avons découvert la Serra de Tramuntana, massif montagneux classé au patrimoine mondial de l’Unesco qui s’étend sur tout le nord ouest de l’île.
De nombreux villages s’accrochent à flanc de montagnes. Valdemossa en fait partie et s’est rendu célèbre pour avoir accueilli quelques mois Georges Sand et son amoureux Chopin. Les ruelles pavées lui donnent beaucoup de charme et l’on prend plaisir à y flâner.
En descendant ensuite au port du village, nous avons commencé à découvrir les minuscules routes où quelques manœuvres sont parfois nécessaires pour croiser d’autres véhicules. Une vraie satisfaction d’avoir opté pour une voiture de location minipouce dans ce cas!! (je vous préparerai un petit article sur les conseils pratiques pour visiter Majorque, un peu plus tard)

Valdemossa . MajorqueValdemossa . Majorque
Valdemossa . Majorque port de Valdemossa . Majorque

Coup de coeur :
Entre Valdemossa et Déia, nous nous sommes arrêté à  Sa Foradada, une roche percée au pied de l’eau. A quelques mètres du point de vue, une petite paillote semble être « the place to be » pour les jeunes du coin, pour boire un cocktail en extérieur, face à la mer. L’idéal est d’arriver tôt (19h) pour se garer facilement, et profiter ensuite du coucher de soleil. Une impression de suspendre le temps pendant quelques heures pour profiter de ce cadre magnifique…

Sa Foradada . Majorque

Où manger : Nous avons mangé dans le centre de Sòller, sur la route de notre hébergement. (cette ville mériterait une visite plus complète, nous ne l’avons aperçue que de nuit, du coup). La place principale propose une offre de restaurant variée, et permet de découvrir le vieux train à vapeur qui la traverse.

Où dormir : Can Riera. C’est en plein cœur de Majorque que nous avions choisi de passer cette seconde nuit. Un peu (trop) de route du coup sur cette étape, pour rejoindre le petit village de Moscari, à plus de 23h. C’est le lendemain au petit déjeuner (excellentissime) que nous avons pu profiter du magnifique cadre de la bâtisse , d’autant plus que nous avions été surclassés dans une petite maison privée à proximité de celle-ci.

hebergement majorque : can riera moscari

J’espère que ces quelques images vous feront aimer cette île autant que nous l’avons aimée !
Rdv dans quelques jours pour la prochaine étape de ce road-book, où nous rejoindrons le nord et l’est de l’île, avec en point de mire le Cap de Formentor.