Instants natureProvence Alpes Côte d'AzurTravel : mes escapades

Calanques de Marseille : 3 idées rando accessibles avec un chien

Les calanques de Marseille : une merveille naturelle, des falaises calcaires , creusées par la mer, qui s’étendent sur des km, de Marseille à Cassis. Une eau bleue turquoise, de jolies plages lovées dans des criques… une image de carte postale, que j’avais déjà découverte en grimpant (je vous prépare un article sur les meilleurs spots d’escalade débutants) que je vous propose aujourd’hui de découvrir en marchant, avec 3 idées de randonnées.

Mon amie Angie et son chien Woody m’ayant accompagnée dans ces balades, elles sont certifiées dog-friendly, avec des sentiers adaptés et autorisés à nos amis à 4 pattes.

__________

Randonnée dans les calanques de Port Miou, Port Pin et En-Vau

4h . 9,3km . 455m d+ . départ : Cassis
__________

Cette rando est une grande classique qui permet de découvrir 3 magnifiques calanques marseillaises, aux styles biens différents. En effet, d’un kilomètre à l’autre, les ambiances changent, et l’on passe de l’observation des bateaux du petit port de plaisance de Port Miou à celle des grimpeurs s’aventurant sur les impressionnantes falaises d’En Vau. Un parcours varié, donc, où le sentier alterne entre points de vue depuis le sommet des calanques et passage les pieds dans l’eau, pour ponctuer la balade de pauses baignades.
Selon moi, peu de difficultés dans cet itinéraire, si ça n’est l’alternance de montée / descente entre les différentes calanques, qui peut s’avérer fatigante à la longue, sous un soleil de plomb. La dernière descente, pour rejoindre la plage de la calanque d’En Vau, semblait aussi plus délicate pour certains randonneurs, car bien pentue et rocheuse. Il faut bien penser que même si l’on est en bord de mer, les sentiers sont plutôt typés « montagnes », très caillouteux, à la roche glissante et patinée par les passages de marcheurs et l’érosion naturelle.

calanque de Port pin
calanque de Port Pin
calanque de Port pin
calanque d'En-Vau
calanque d’En-Vau

EN PRATIQUE :
> itinéraire détaillé : www.visorando.com
> Le sentier est très bien balisé, difficile de se perdre (et j’ai pourtant un sens de l’orientation sous développé).
> Si vous aimez randonner en solitaire, partez très tôt, car l’itinéraire, accessible au plus grand nombre, est très emprunté.
> Pour se garer, 2 possibilités : le parking au bout de l’avenue notre dame (10€ la journée) ou les stationnements à parkmètres des rues à proximité (plus intéressants si vous partez tôt, car ils débutent à 9h)
> Pensez au maillot de bain 😉

calanque d'En-Vau

♥ En-vau, mon coup de coeur ♥
Cette calanque est selon moi l’une des plus grandioses. Elle est emblématique du massif, et je comprend pourquoi. Ici, pas de cabanon ni de plage aménagée, mais juste la nature à l’état brut. Les falaises qui l’entourent sont vertigineuses, on se sent minuscule face à ces parois verticales, presque l’impression d’être dans un canyon. C’est un terrain de jeu pour les grimpeurs, et je rêve maintenant d’y retourner pour grimper au dessus de l’eau, dans ce cadre idyllique.
Si je ne devais en conseiller qu’une, pour moi, ce serait En-vau…

calanque d'En-Vau

__________

Randonnée au Mont Puget, un point culminant du massif des calanques

5h . 11km . 618m d+ . départ : Col de la Gineste
__________

Pas de pieds dans l’eau pour se rafraichir durant cette balade mais une vue imprenable sur les calanques d’un côté et sur les terres environnantes ! Dès le départ du col de la Gineste, le ton est donné : on sait que l’ombre ne sera pas le fort de cette rando, il n’y a pas d’arbre mais des sentiers très minéraux et des pierriers.

vue sur la grande Candelle

A mi parcours, le pique-nique peut se faire face à la grande Candelle. Un moment chargé de souvenirs pour moi, à observer les grimpeurs escaladant l’arête de Marseille, et son mythique « pas de rebuffat », et à me remémorer mon ascension, quelques mois auparavant, non sans appréhension sur ce passage !
Petit conseil toutefois, pour profiter d’un peu de fraicheur durant votre déjeuner, pique-niquer quelques centaines de mètres avant le belvedère de la Candelle, car les arbres et l’ombre sont ensuite quasi-inexistant.

Le point culminant de cette randonnée est ensuite le Mont Puget (565m), le quatrième plus haut sommet du massif des calanques.

Bien moins fréquentée que les circuits dans les calanques, cette rando n’en n’est pas moins intéressante, avec une vue d’ensemble, depuis les hauteurs.

vue depuis le Mont Puget
vue depuis le Mont Puget
belvedere de la grande candelle

EN PRATIQUE :
> itinéraire détaillé : www.visorando.com
> 2 possibilités en fin de descente : soit emprunter un bon pierrier (par le Vallon Sainte Marthe), soit une sente un peu plus roulante (par le vallon de l’herbe). Et après plusieurs heures de marche au soleil, on apprécie cette option, plus facile et légèrement ombragée.

__________

Randonnée : l’incontournable calanque de Sugiton

2h15 . 6,4km . 83m d+ . départ : Campus de Luminy
__________

Sugiton est l’une des calanques les plus connues de Marseille et des plus appréciées pour sa beauté. Sa particularité est de comporter de petites îles, dont « l’îlôt du torpilleur » à la forme atypique d’un bateau militaire.
Cette notoriété lui a d’ailleurs value une érosion anticipée, liée à sa sur-fréquentation. Aujourd’hui, un contrôle d’accès permet de limiter le nombre de visiteurs par jour.

sentier calanque de sugiton

La randonnée est au départ du campus de Luminy. Il faut compter un peu moins d’une heure de descente pour atteindre le fond de la calanque, d’abord par un sentier puis par une large route bétonnée. Le retour se fait par le même chemin et la route donne quelques suées à la montée… il faut donc prévoir un peu plus de temps.
Côté baignade, on peut profiter de deux petites plages de galets de chaque côté de la calanque, ou bien de nombreux rochers les entourant, à l’ombre des pins.

calanque de sugiton

EN PRATIQUE :
> itinéraire détaillé : www.calanques13.com
> penser au maillot de bain

__________

Infos pratiques pour préparer sa rando dans les calanques

__________

> Prévoir de l’eau : en rando, c’est un basique et cela parait évident. Mais dans les calanques, un jour de forte chaleur, je doublais mes quantités, et rentrais souvent à sec. Voyez grand 🙂
> Risque incendie : en été, le risque incendie est quelquefois si élevé que les calanques sont interdites, pour éviter tout départ de feu. Pensez donc à télécharger l’application du Parc National des Calanques, ou à consulter le site pour connaitre la situation lors de votre visite.
> Réservation : des le printemps, l’accès à certaines calanques devient limité pour éviter la surfréquentation. Ainsi, Sormiou n’est plus accessible aux voitures de 7h à 19h. Et Sugiton (proposée en rando plus haut) n’est accessible que sur réservation. Pensez-bien à le faire, c’est gratuit sur le site internet du parc, mais les droits de visite partent vite ! >> réserver ici
> Vertige / escalade : Dans les calanques, les sentiers sont variés et typés montagne. Des passages peuvent être vertigineux (ou même nécessiter l’utilisation de cordes ou de chaines). et donc peu adaptés aux personnes atteintes de vertiges, ou accompagnées d’enfants.
Je vous conseille d’étudier vos parcours sur des sites spécialisés dans les itinéraires (type visorando) pour consulter les ressentis en commentaire d’un maximum de personnes.
Les 3 randos proposées ci-dessus sont accessibles à tous, aucune crainte de ce côté là.
> Des bonnes chaussures. Je vous recommande de bonnes chaussures de randonnée. Les cailloux sont patinés par les intempéries et par le passage des randonneurs, donc cela peut être bien lisse et glissant.
On evite donc les petites chaussures ouvertes, même si cela peut être tentant en été .

__________

Randonner avec un chien dans les calanques

__________

randonner dans les calanques avec un chien

> Chien en laisse : les chiens sont autorisés dans les calanques, mais pas en divagation. Ils doivent donc être tenus en laisse en permanence. Et dans certains secteurs, vertigineux, c’est aussi une vraie question de sécurité.


> Eau : comme nous, les chiens souffrent énormément de la chaleur dans les calanques. Il faut prévoir énormément d’eau et leur proposer régulièrement de boire pour qu’ils ne se déhydratent pas.


> Soigner les coussinets : entre chaleur et cailloux pointus… les coussinets de nos amis à 4 pattes souffrent durant les randos. Pensez à bien les surveiller après chaque rando et à les soigner en crémant chaque soir.

__________

OÙ DORMIR : Location au coeur du village des Goudes.
>> Le studio de Laurence sur airbnb

OÙ MANGER
Restaurant la Grotte à Callelongue. Spécialités de poissons dans le cadre sublime de la calanque de Callelongue.

01083

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *