C’est souvent quand j’ai une baisse de moral que je ressens le plus l’envie de bouquiner. Et c’est donc souvent aussi que je m’oriente vers des livres orientés sur le bien-être et la positivité pour me redonner un coup de boost.

C’est ce qu’il m’est arrivé il y a quelques semaines, quand j’ai acheté le livre de Raphaëlle Giordano “ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”. Un livre que j’ai dévoré en quelques jours, qui m’a fait sourire et m’a finalement apporté des conseils pour voir la vie du bon côté.

L’histoire en elle-même n’est pas exceptionnelle ou pleine de rebondissements : Camille, 38 ans, est une femme à priori heureuse, mais qui ne l’est pas complètement. Sa rencontre avec un “routinologue” va bouleverser sa vie et sa façon de voir les choses, en la faisant (vous l’aurez compris) sortir de sa routine.
Mais, plus qu’un roman, ce livre est plutôt une succession de conseils de développement personnel, habillement parsemés tout au long de l’histoire. Un petit vademecum de routinologie est même disponible en fin d’ouvrage pour résumer le tout.

Ce qui m’a plu, c’est que j’ai pu me reconnaitre dans certains moments de doutes ou de petites déprimes de l’héroïne, et toutes les pensées positives qui sont disséminées m’ont incité à réfléchir un peu sur moi.

C’est donc un livre qui fait vraiment du bien au moral, mais pour ceux qui recherchent un roman (passez votre chemin) vous serez sans doute déçus. L’histoire de ce livre n’est pas dans le scénario, mais elle est plutôt à découvrir en vous !

Petit morceau choisi :

Je me dis souvent que celui qui sait écouter est le roi du monde. Dans les disputes, mieux vaut ne pas tout prendre pour argent comptant, Camille, mais apprendre à lire entre les lignes pour déceler les émotions authentiques… Derrière un reproche, il se cache peut-être une peur et derrière l’agressivité, de la tristesse ou une blessure encore vive…