DIYMy work

DIY guirlande en origami

Aujourd’hui, petit moment de détente et de décoration.
Cela fait longtemps que la décoration de ma chambre est terminée : tableaux et photos en sont les principaux éléments. Mais il manquait une petite touche colorée (mais discrète) sous l’un de ces tableaux.

J’ai donc pensé à réaliser une petite guirlande, en origami.
Bien sûr mon choix s’est porté sur la grue, symbole d’espoir et de paix au japon.
Une légende dit même “Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé.”
Je vous avoue que mes 5 grues me laissent encore une marge de progression pour atteindre mes souhaits… mais rien n’est perdu ^__^

origami2

Les fournitures :
– des feuilles origami, de différentes couleurs (et différents formats si vous voulez varier la taille des grues).
– un ruban satin de largeur 3mm
– quelques perles
– une aiguille à canevas

Le montage :
1 ☆
dans un premier temps, il faut réaliser les grues. De nombreux tutoriaux sont déjà dispo en ligne, je ne vais pas en créer un supplémentaire. Celui-ci, réalisé par MarieClaire idées est plutôt bien conçu.

2 ☆ une fois les pliages terminés, il ne reste plus qu’à lier les grues entre elles, en perçant chaque grue (de haut en bas) à l’aide de l’aiguille à canevas. Pour que les grues restes fixes, nouer le ruban d’un noeud sous chaque grue et enfiler une perle pour le cacher.

3 ☆ Rien de plus simple, c’est terminé !

origami3

Je suis contente du résultat, très poétique, je vais juste chercher une attache plus esthétique qu’un simple noeud, sans doute sous la forme d’un nuage.
Si vous avez des idées, n’hésitez pas à me les faire passer.

1 Commentaire

  1. J’ai 3 grues qui pendent dans l’embrasure de ma porte de salon. Au lieu du ruban j’ai mis un fil de couture de couleur et au lieu des perles j’ai noué un petit ruban sous chaque grue. L’avantage du fil de couture (certes moins joli que ton ruban) c’est que les grues tournent sur elles-mêmes au gré des courant d’air 🙂
    Sinon, j’ai l’impression que ton papier origami est très épais non ? Le pliage semble réussi mais les plis ont l’air peu marqués… Comme le dit le maître clermontois Tetsuya, il faut appuyer très fort avec l’ongle sur les plis !

Me laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *