lever de soleil sur gorges de l'ardeche

Il y a un mois je partais en Ardèche pour un week-end aux couleurs encore bien estivales. Je vous le racontais à travers quatre idées de balades dans cet article. Mais je souhaitais aussi vous partager l’expérience qui a clôturé en beauté ce week-end : une micro aventure au coeur des gorges de l’Ardèche, au bivouac de Gaud.

Une microaventure en pleine nature

L’aventure commence en début de soirée, sur le bord de la route touristique des gorges, (précisément ici : GPS 44.368820 / 4.456744). Une seule consigne nous est donnée : il faudra voyager léger, avec pour seul bagage un sac à dos, un duvet et une lampe torche. Le ton est donné, nous passerons la nuit en pleine nature.

Baptiste, guide de la réserve naturelle, nous attend pour descendre jusqu’au bivouac. Il s’agit du bivouac de Gaud, l’un des 2 seuls sites autorisés pour planter sa tente dans la réserve des gorges de l’Ardèche, et le plus sauvage. Accessible uniquement à pied ou en canoë, il est principalement utilisé par les kayakistes qui descendent la rivière en plusieurs jours.

bivouac de gaud

Mini rando d’approche

Il faut compter entre 30 et 45min de marche pour rejoindre le bivouac, soit par une piste carrossable assez large, soit, si vous avez la chance d’être accompagné d’un garde de la réserve comme nous, par des plus petits sentiers escarpés qui offrent des points de vue sublimes sur les gorges en contrebas.
Baptiste ne tarit pas d’informations sur le patrimoine qui nous entoure : les impressionnantes falaises calcaires de près de 300 mètres, mais aussi les animaux qui les habitent. Quelques vautours nous survolent pour illustrer ses propos. Après quelques pauses photos, nous voilà arrivé au bivouac de Gaud.

gorges de l'ardeche, reflet
animation nature dans la réserve des gorges de l'ardèche
point de contemplation dans les gorges de l'ardèche

Points de contemplations : il y en a plusieurs dans les gorges. Avec le petit guide édité par le syndicat des gorges de l’Ardèche, vous retrouvez le même point de vue, dessiné à une autre époque, ou représenté par un courant artistique spécifique. Celui situé sur le sentier du bivouac de Gaud est le regard de naturalistes.

ying/yang sur les berges de l'ardeche
vue sur les gorges de l'ardeche

Le bivouac de Gaud, version cosy

Parce que nous sommes chanceux c’est dans les “tentes cosy” du bivouac de Gaud que nous passerons la nuit. Ces hébergements pour six personnes ne sont pas le comble du luxe, attention, mais ils offrent au moins un sol en bois qui isole. Découverte de notre cadre du soir (bloc sanitaire, douches, barbecue… le tour du propriétaire est vite fait 😉 ) et la nuit commence déjà à tomber. Le moment idéal, pour une nouvelle expérience…

tentes cosy au bivouac de gaud
baignade à tombée du jour au bivouac de gaud

En grande frileuse que je suis, je n’aurais pas pensé être capable de vivre cela sur ces derniers jours d’été : me baigner à la tombée du jour dans le cadre magique et naturel des gorges. Effet de groupe, motivation en binôme frileux (merci Solène), et me voilà à nager dans une eau pas si froide pour traverser la rive et profiter des derniers rayons du soleil qui viennent réchauffer les rochers.

Un moment qui peut paraître anodin pour beaucoup, mais un instant suspendu pour moi, une petite liberté dont je savoure encore le souvenir aujourd’hui…

Balade de nuit

Après cette petite baignade nocturne, Baptiste nous amène à la découverte des habitants des gorges. Après les vautours et les chèvres, ce sont d’autres créatures plus discrètes, qui la nuit reprennent possession des lieux. Sur la plage, ce sont d’abord des perce-oreilles par centaines qui grouillent. Difficile de se dire que quelques heures avant, nous étions pieds nus sur cette même plage sans même les apercevoir.

Un peu plus loin grenouilles et écrevisses se cachent dans les rochers. Mais celles que nous observerons longuement ce sont les chauves-souris, en plein dîner. A l’aide d’une “batbox” Baptiste écoute leurs ultrasons et nous permet ainsi de suivre leur ballet nocturne au dessus de l’eau pour déguster les insectes.

L’anecdote du soir : Les chauve-souries mangent chaque nuit l’équivalent de 50% de leur poids (insectes et éphémères principalement).

grenouille et écrevisse, la nuit au bivouac de gaud

Un moment de partage et de découverte que je conseille à tous les amoureux des animaux. L’occasion également d’être sensibiliser à la fragilité de la nature et sa préservation.
Il est temps alors de rejoindre nos tentes pour une courte nuit puisque rendez-vous est pris pour le lendemain matin avant le lever du jour.

Rendez-vous matinal au dessus des gorges

S’il est un seul moment à retenir de mon séjour, je crois que c’est ce dernier lever de soleil ardéchois. Même si la douche était un peu fraîche et un peu trop matinale, même si la pente semblait plus raide que la veille… Tout est devenu parfait quand nous avons pu nous asseoir au dessus des gorges, au milieu des rochers et observer en silence le soleil rougeoyant enflammer le ciel.

Je ne saurai décrire ce moment, mais la magie du lieu, la magie du ciel, la magie des couleurs, l’a juste rendu parfait. Un point final à ce séjour qui ne pouvait être plus beau.

lever de soleil sur gorges de l'ardeche
une nuit au bivouac de gaud

J’écris ces mots alors que nous sommes confinés depuis une semaine… Me remémorer cette micro aventure ardéchoise a encore plus de saveur qu’à l’habitude de par ce contexte. J’espère que cette micro aventure qui m’a tant plu vous aura aussi permis de vous évader un instant.

EN PRATIQUE :
Bivouac de Gaud
- La réservation est obligatoire. 
- Tarifs : bivouac à partir de 10€ par adulte (animation nature comprise). 
Pour une tente cosy pour 6 personnes, comptez 120€. 
- Pas de commerce, prévoyez votre casse-croute ( mais sans alcool, c'est interdit).
- Electricité et eau dans les communs uniquement(douches et sanitaires) 
www.gorgesdelardeche.fr

J’ai pu vivre cette micro-aventure nature lors de la blogOnade organisée par Ardèche Tourisme. J’en profite pour les remercier à nouveau et précise que je reste libre de mes opinions et partages sur ce blog.