Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invitée à découvrir, le temps d’une après-midi ensoleillée, la petite ville de Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier. Je vous propose un petit tour d’horizon avec 3 façons de visiter cette jolie cité médiévale.

Flâner dans les rues médiévales

La place de l’hôtel de ville est sans doute la base de toute visite de Saint-Pourçain ! On y retrouve les 2 tours emblèmes de la ville, le beffroi (tour de l’horloge) et le clocher de l’église Sainte-Croix.
C’est aussi le point central de la « vieille ville », qui a gardé énormément de cachet. J’ai adoré flâner dans les ruelles de ce centre historique qui compte bon nombre de maisons à colombages (pans de bois), aux facades ou volets colorés. Le beau temps (et les transats installés en plein centre) a sans doute contribué à me donner ce sentiment, mais j’y ai retrouvé une ambiance de village du sud.

beffroi de Saint Pourçainsaint-pourcain-sur-sioulesaint-pourcain-sur-sioulesaint-pourcain-sur-sioule

Se ressourcer au jardin des Némusiens

Le coup de coeur de ma visite : le jardin des Némusiens. C’est un jardin privé, mais son propriétaire a choisi de le partager avec le public. Chacun peut venir bouquiner, se reposer ou simplement se promener. Un petit havre de paix, caché en plein centre de Saint-Pourçain, qui regroupe plus de 300 variétés de plantes. J’ai eu la chance de rencontrer son propriétaire, Roger, lors de ma visite, qui prend plaisir à faire découvrir ses fleurs aux senteurs les plus envoutantes et à partager son savoir-faire. J’y ai même découvert des plantes sensitives qui réagissaient au contact de ma main ! (pour les curieux, c’est le mimosa pudica)
Il me faudra rendre à nouveau visite à Roger pour connaitre le pourquoi de cette appellation de jardin des « Némusiens ». Peut-être lié au papillon du même nom ??
+ infos : jardin des Némusiens . 18 rue Blaise de Vigenère . 03500 Saint-Pourcain
ouvert du 15 mars au 15 octobre. En été, tous les jeudis soirs, les plus chanceux pourront profiter de concerts dans la cour ou sur la terrasse du jardin.

jardin des nemusiens jardin des nemusiens jardin des nemusiens balancoire jardin des nemusiens

Prendre de la hauteur

L’église de Saint-Pourçain a plusieurs particularités : un choeur désaxé, voutes gothiques non achevées… mais c’est sa charpente en bois qui m’a le plus impressionnée. Elle ressemble à une coque de bateau retournée. J’ai eu la chance de l’admirer de près en montant « à l’étage » de la nef. (L’office de tourisme permet de le faire, lors de visites guidées insolites).

En visitant le musée de la vigne et du terroir, lever la tête permet aussi de découvrir le magnifique escalier qui mène au beffroi. Un ancien enfant terrible de Saint-Pourçain m’a raconté que plus jeune, l’escalier était ouvert à tous et que les jeunes s’amusaient à pisser dans le centre de l’escalier pour arroser les visiteurs non attendus. Heureusement, pas de mauvaise blague pendant ma visite 😉

eglise sainte croix saint pourcain musée de la vigne et du terroir saint pourcaineglise sainte croix saint pourcain

La dernière escale de mon instameet a été un « rooftop » improvisé sur le toit de l’office de tourisme. Un lieu auquel il ne vous sera pas possible d’accéder lors d’une visite mais je vous le partage quand même car il offre une superbe vue sur la Sioule, ses berges aménagées et sur la ville.

berge de la siouleoffice de tourisme saint pourcain

Voilà pour cette première virée Saint-Pourçinoise. Me reste maintenant à m’attarder un peu plus sur les spécialités locales, que j’ai commencé à découvrir… En temps que grande gourmande, je reviendrai les goûter pour vous les partager !

Je termine ce petit billet avec un GRAND merci à Audrey et Delphine de Val de Sioule tourisme pour cette invitation et leur accueil et une petite question pour vous : C’est une ville que vous connaissez ? Des coins secrets à me conseiller pour une prochaine visite ? Ou des gourmandises à découvrir absolument ?