Comme beaucoup de monde cette année, j’ai choisi la France comme destination pour mes escapades estivales. Après le Verdon en juillet, c’est à Chamonix que j’ai choisi de poser mes valises pour profiter d’un grand bol d’air pur.
Pour cette re-découverte, j’ai choisi de vous partager 3 expériences à vivre absolument si vous séjournez dans la capitale de l’alpinisme, au pied du Mont Blanc.

. Jour 1 .
Monter au sommet de l’Aiguille du Midi

Prendre un peu de hauteur et tutoyer les sommets à 3842 mètres d’altitude, quoi de mieux pour découvrir le massif ? Lors de ma dernière virée chamoniarde, je n’avais pas pu monter à l’aiguille du midi. C’était donc mon objectif premier pour ce séjour.
Mais la montée reste tributaire des conditions météo et n’ai pas systématique. Nous en avons d’ailleurs fait les frais, avec 2 heures d’attente pour accéder au sommet, faute au vent violent. 

Mais quel spectacle au sommet ! Grandes Jorasses, Dent du Géant, Aiguille verte, Mont Blanc… autant de sommets emblématiques à contempler avec une vue à 360°. La neige et les glaciers semblent à portée de main… Il y a finalement peu de mots pour décrire ce panorama d’exception, et l’on se sent privilégié de pouvoir profiter de la haute-montagne, sans être grand sportif, grâce aux nombreuses plate-formes aménagées.

aiguille du midi

vue depuis l'aiguille du midi

arrête vallée blanche . chamonix

panorama aiguille du midi chamonix

terrasses aiguille du midi chamonix

Terrain de jeu d’alpinistes

L’aiguille du midi c’est aussi le point de départ de nombreuses courses pour les alpinistes ou les grimpeurs chevronnés. Quelques cordées étaient encore visibles, mais c’est bien plus tôt le matin que l’on peut les observer évoluer sur les sommets.
J’ai, par contre, bien repéré l’arrête point de départ de la vallée blanche, descente hors piste jusqu’à la mer de glace que je rêve de faire un jour à ski…
Une idée qu’il va falloir mûrir dans les mois à venir 🙂

départ vallee blanche aiguille du midi chamonix alpinisme et escalade chamonix

Vue sur le toit de l’Europe

La proximité avec le Mont-Blanc est juste impressionnante depuis l’Aiguille du midi. C’est juste fabuleux de pouvoir profiter de cette vue sur ce géant sans avoir à gravir des montagnes.
J’en ai aussi profité pour une petite remise à niveau de géographie, en apprenant qu’il culminait, non pas à 4807 mètres, comme j’avais pu l’apprendre, mais à 4810 mètres d’altitude. La faute à la science : les instruments de mesures, aujourd’hui bien plus fiables, ont revus à la hausse le sommet. Mais il varie encore en fonction des années… à suivre donc… dans tous les cas, il reste le plus haut sommet d’Europe.

Pour les plus téméraires, le pas dans le vide permet de s’avancer encore un peu plus près du Mont-Blanc dans une cage de verre, avec 1000 mètres de vide sous les pieds. L’occasion de savoir si l’on est sujet au vertige ; j’avoue avoir eu une petite appréhension en m’engageant sur ce balcon un peu particulier 🙂

mont blanc depuis l'aiguille du midi chamonix

le pas dans le vide aiguille du midi chamonix

mont blanc chamonix

EN PRATIQUE :
> Je vous conseille de réserver votre ascension au début de votre séjour. Le personnel sur site, au pied de l’aiguille, ou l’office de tourisme sauront vous renseigner sur les créneaux de beau temps à privilégier, et cela vous permettra de décaler votre montée si la météo est capricieuse.
> Privilégiez le multipass si vous séjournez plusieurs jours. Il vous permettra d’emprunter toutes les remontées mécaniques du domaine (pratique pour arriver au départ de nombreuses randonnées sans perdre 2h de montée sans vue, en forêt) et inclus également la montée à la mer de glace par le célèbre train du Montenvers (cf fin d’article).
> Même en plein été, il fait froid à près de 4000 mètres d’altitude ! Prévoyez doudoune, écharpe et gants, le vent est glacial au sommet. A titre d’exemple, fin aout, nous avons profité d’une visite à la fraiche avec 2° au thermomètre. (ressenti -2° avec le vent)
> On peut manger au sommet. Un snack face au Mont Blanc, c’est quand même juste exceptionnel ! Et les tarifs restent corrects, comptez une dizaine d’euros pour une formule.

Le lac bleu

Pour une petite pause à mi chemin entre Chamonix et l’Aiguille du Midi, un arrêt à la gare intermédiaire du téléphérique s’impose, au plan de l’aiguille. Il permet de rejoindre, en une quinzaine de minutes, un petit lac, aussi splendide que méconnu : le lac bleu.
Nous étions quasi seules quand nous l’avons rejoint et, il faut le dire, c’est quand même magique de profiter du silence le plus total, sans personne, dans un cadre comme celui-ci, les pieds dans l’eau translucide (et bien fraîche).

lac bleu chamonix

lac bleu chamonixEN PRATIQUE :
> Le chemin vers le lac bleu débute juste au dessous du bar du plan de l’aiguille. Il faut compter 15 minutes de marche (sans dénivelé) pour atteindre le lac.
> Nous avons opté pour une descente à pied, depuis le plan de l’aiguille jusqu’à Chamonix. Si la première partie du sentier est très sympa, avec une vue sur le glacier des bossons et le massif, la deux!ème est bien plus monotone, en forêt. C’est au final un peu douloureux pour les genoux, et les 2h à 2h30 de descente finissent par devenir un peu longues.

. Jour 2 .
Randonner jusqu’au lac blanc et aux lacs des Chéserys

Avec 350 km de sentiers balisés, il y a de quoi trouver son bonheur en randonnée à Chamonix. Si vous recherchez le calme et la tranquilité, le lac blanc ne sera pas la meilleure option. Mais si une vue de carte postale, entre lac et montagne, ne vous laisse pas indifférent alors la randonnée jusqu’au lac blanc devrait vous plaire ! Je l’avais déjà faite il y a 2 ans mais je crois que je ne m’en lasserai jamais.

Il faut compter 2h de montée pour atteindre le lac blanc, qui est en fait un double lac glacier. Vous trouverez le détails de la balade sur ce précédent article : 2 randos incontournables à Chamonix.

randonnée lac blanc chamonix

lac des chéserys chamonix

Plus que la vue depuis le lac blanc, je crois que j’affectionne encore plus celle du dernier des lac de Chéseris, dans lequel le Mont Blanc se reflète parfaitement quand l’eau est calme.
Pour l’anecdote, cheserys signifie fromagerie en patois, c’est peut être pour cela que ce lac plait tant à la gourmande que je suis 🙂

rando lac blanc chamonix

lac blanc chamonix

vue sur le lac blanc chamonix

lac de chéserys chamonix

. Jour 3 .
En train jusqu’à la mer de glace

Le train du Montenvers, c’est un peu un symbole de Chamonix, puisqu’il se balade en montagne depuis 1908. En moyenne, au mois d’aout, ce sont près de 6000 personnes qui l’empruntent chaque jour.  Je vous avoue que la pandémie actuelle liée à la Covid-19 nous a permis de ne pas vivre cette surpopulation touristique, et c’est sans attente, dans un train peu rempli, que nous avons fait ce voyage d’une vingtaine de minutes jusqu’à la mer de glace, le plus grand glacier de France.

train du montenvers chamonix

train du montenvers chamonix

Au sommet, de plus en plus de gris… Depuis ma précédente visite, le glacier a encore reculé de plusieurs mètres. Les escaliers métalliques semblent infinis pour rejoindre la grotte de glace… Et cette grotte, qui dans mes souvenirs abritait de nombreuses sculptures, est aujourd’hui un peu plus triste, avec une galerie unique, qui ruisselle d’eau (mais peut-être que la covid a limité les réalisations cette année).
Son bleu pur est par contre toujours aussi beau et contrasté par rapport aux roches grises de la moraine qui le cache. Et c’est toujours magique de se dire que l’on pénètre à l’intérieur même du glacier.

Si le réchauffement climatique semble souvent loin de nos petites problématiques quotidiennes, les pancartes sur le sentier qui mène à la mer de glace, indiquant la hauteur du glacier, année après année, illustrent bien concrètement la diminution de son épaisseur et incite à réfléchir…

mer de glace chamonix

Côté panorama, c’est toujours aussi grandiose. Même si la pluie et l’orage nous ont tenu compagnie durant tout notre séjour au refuge du Montenvers (je vous en parlerai dans un prochain article, cet endroit est fabuleux), le cadre est splendide. Les Drues, les Grandes Jorasses jouant avec les nuages offrent un spetacle tout aussi splendide qu’un grand ciel bleu.

aiguille des drus chamonix

mer de glace chamonix

alpinisme mer de glace

mer de glace chamonix

EN PRATIQUE
> Un glaciologue est présent régulièrement à la mer de glace. Surveillez ses horaires d’interventions car profiter de son expertise et de ses connaissances rend la visite encore plus complète et pleine de sens.
> Comme pour l’Aiguille du midi, je vous conseille de privilégier le multipass pour monter, si vous souhaitez cumuler les visites.

Les bonnes adresses

Où manger ?

ou manger a chamonix> 1. Brasserie Irish Coffee, pour une croziflette en terrasse
> 2. Cool Cats Restaurant, des hot dogs artisanaux, aussi gourmands que copieux
> 3. Chalet 4810, pour un thé et une douceur chocolatée
> 4. Bistrot Panoramique mer de glace, pour déjeuner au plus près des glaciers

Où dormir ?

> L’Alpina Eclectic, pour un jacuzzi face au Mont Blanc :
79 av. du Mont Blanc|74400 Chamonix-Mont-Blanc|+33 4 50 53 47 77
Un hôtel superbe à la décoration soignée, idéalement situé dans le centre de Chamonix. Le plus : un spa et une salle de restaurant avec une vue panoramique.hotel spa chamonix : Alpina Eclectic

le Rocky Pop, pour un séjour à prix mini, et un retour dans les 80’s :
1476, avenue des Alpages |74310 Les Houches |+33 4 85 30 00 00
10% sur votre séjour avec le code ROCKY
L’hébergement idéal pour les familles, situé entre les Houches et Chamonix. Des chambres à prix mini (à partir de 54€), un restaurant et des espaces communs dans l’esprit auberge de jeunesse revisitée, le tout aux couleurs des années 80.hotel pas cher chamonix : Rocky Pop

le refuge du Montenvers, pour une évasion à 100% : .
Mon coup de coeur de ce séjour !!! Au pied de la mer de glace, un hôtel / refuge au charme d’antan, qui offre une expérience exceptionnelle, privilégiée dans un cadre naturel d’exception.
(je vous prépare vite un article complet sur ces hébergements, complètement différents et complémentaires)
hotel exceptionnel chamonix : Refuge du Montenvers

J’ai conscience que j’ai eu la chance de vivre ces 3 expériences chamoniardes de façon privilégiée. La fin des vacances scolaires, l’absence de touristes étrangers m’ont permis de profiter de ces lieux d’exception sans foule.

Mais en toute circonstance, ces majestueuses montagnes restent, j’en suis certaine, un terrain de jeu et de contemplation exceptionnel.