Il est des lieux où l’on se sent bien, apaisé et serein. Il y en a peu pour moi, et le refuge du Montenvers en fait partie. Au pied de la mer de glace, accessible uniquement à pied ou par le célèbre train du Montenvers, cet hôtel emblématique de Chamonix est une invitation au lâcher prise.

Un peu d’histoire

L’hôtel du Montenvers domine la mer de glace depuis 1880. L’imposante bâtisse de pierre aux volets blancs et rouges, située à 1913 mètres d’altitude, accueillait initialement les premiers alpinistes, à l’arrivée du sentier muletier. En 1909 il devient aussi le terminus du chemin de fer du Montenvers. Aujourd’hui il permet à chacun de dormir à 2 pas de la célèbre mer de glace, le plus grand glacier d’Europe.

grand hotel du montenvers
mer de glace, refuge du montenvers
aiguilles des drues

Un voyage dans le temps

Pour rejoindre le refuge, nous empruntons le célèbre train rouge à crémaillère du Montenvers. Au départ de Chamonix, c’est un véritable voyage dans le temps que l’on s’offre durant 20 minutes de voyage. Installée sur une banquette en bois qui semble avoir traversé les âges, nous partons pour une montée saccadée à travers les bois. À l’arrivée, changement de décor avec une vue sur les grandes Jorasses (entre 2 nuages et 3 gouttes de pluie) et les aiguilles des Drues.

gare de départ train du montenvers
train du montenvers

Mais le temps s’arrête réellement au départ du dernier train. 18h et le calme s’installe sur les glaciers, quand les derniers touristes et alpinistes redescendent dans la capitale chamoniarde. C’est là que l’on commence à se sentir privilégiés. Privilégiés de profiter de ce cadre grandiose égoïstement, sans foule.

montée en train du montenvers
en route vers la mer de glace

Une invitation à la sérénité et au partage

Dès les premiers pas à l’intérieur, c’est une remontée dans le temps. Une ancienne caisse enregistreuse dans le hall d’accueil, de vieilles photos habillant les murs de bois, des poufs en canevas… L’ambiance nous est donnée, et confirme que ce lieu est chargé d’histoire. Nul besoin de tv pour se distraire, chaque objet nous raconte une histoire, celle de l’alpinisme ou de la nature environnante.

détails déco refuge du montenvers

Le soir, c’est au coin du feu que les échanges se créent. Un lien se tisse facilement autour de la grande cheminée ; calés entre plaids et coussins, en regardant les flammes crépiter, un verre de vin chaud à la main.
Notre coloc’ de dortoir est un alpiniste confirmé. Il nous raconte le Mont-Blanc, puis nous laisse découvrir sa passion des cristaux et sa récolte de quartz des derniers jours, plus haut dans la mer de glace, là où les crampons et les cordes sont indispensables. C’était le but de son séjour, et son passage au refuge du Montenvers est un doux retour “au monde” après plusieurs jours en solo.

lustre refuge du montenvers
au coin du feu, mer de glace
quartz de la mer de glace

Le dortoir

Le dortoir, parlons-en… Pour le rejoindre, nous montons au dernier étage par le sublime escalier d’origine. La cage d’escalier est éclairée de multiples lampes de mineurs suspendues, les paliers décorés d’immenses blocs de quartz blanc, et les murs habillés de photos anciennes et pour le moins insolites des premières ascensions du Mont-Blanc.

escalier refuge du montenvers

En poussant la porte du dortoir, nous découvrons de multiples alcôves, hyper cosy, qui donnent déjà envie de commencer la nuit ! On est loin du refuge de montagne spartiate ; mais cette revisite est juste parfaite et bien pensée pour partager un espace commun tout en gardant une intimité une fois les épais rideaux de feutres tirés.
Les étages inférieurs accueillent, quand à eux des chambres individuelles et suites.

dortoir
cristaux quartz
détails dortoir refuge montenvers

Dîner avec vue

Avant même le repas, comment ne pas souligner le cadre du repas ? Terrasse extérieure ou véranda intérieure en fonction du temps et de la température… La vue est juste magique, ouverte sur la montagne et les glaciers… rythmée de jour par les passages du train et en soirée par le coucher du soleil sur les montagnes.
Enfin, ce coucher de soleil, je l’imagine… car le temps n’était pas avec nous pour en profiter, même si le ballet des nuages autour des sommets était un spectacle tout aussi splendide avant la nuit noire. Et c’est aussi pour moi une excuse pour revenir, tout comme celle de vouloir apprécier ce lieu sous la neige durant l’hiver ;).

Côté assiette, le dîner fait la part belle aux produits locaux. Fondue, tartiflette ou diots, les spécialités sont cuisinées avec goût dans le copieux repas inclus dans la nuitée.
Au matin, c’est normalement un buffet qui est proposé, mais pour des questions sanitaires (covid) nous avons profité d’un service sur-mesure pour le petit-déjeuner, en sélectionnant à l’avance tout ce que nous souhaitions retrouver dans nos assiettes. Sucré ou salé, tout était parfait et d’une fraîcheur qui faisait oublier que le lieu n’est pas si facilement accessible.

terrasse hotel montenvers
déjeuner avec vue sur la mer de glace
décoration rustique salle de restauration montenvers
tartiflette montenvers

Vous l’aurez compris, j’ai été plus que séduite par la sérénité du refuge du Montenvers. Plus qu’une nuitée d’hôtel, je l’ai vraiment vécu comme une expérience privilégiée. Profiter, l’espace d’une soirée, d’une fenêtre sur ce panorama inégalable depuis un hébergement aussi cosy que mythique, c’est juste exceptionnel. Pour tout amateur de montagne, le mieux pour me comprendre, est sans doute de tester à son tour.

Pour agrémenter votre séjour d’activité complémentaires, vous trouverez ici quelques incontournables pour une visite en 3 jours et ici 2 randonnées avec vue (dont 1 au départ du refuge).

Refuge du Montenvers
Le Montenvers . 74400 Chamonix
Tél : +33 4 50 53 87 70
www.refugedumontenvers.com