Détente et bien-êtreSanté, bien etre

J’ai testé 3 semaines de détox, avec le programme body détox de Chloé Bloom

Depuis quelques mois mon hygiène de vie était plutôt douteuse entre malbouffe, manque de sommeil et alcool. Le confinement a aidé certains d’entre nous à passer plus de temps en cuisine ; mais de mon côté, il a plutôt eu l’effet inverse. C’est donc pour remédier à cela que j’ai choisi de prendre soin de moi, par le programme body détox, trois semaines pour retrouver des habitudes de vie saines !
Le partage de mes plats et mes ressentis sur Instagram ces dernières semaines a suscité de nombreuses questions. Je vous en dis donc un peu plus par ici sur le déroulement de celle-ci et mes résultats.

Une détox, pour quoi faire ?

“Mais pourquoi tu fais ça ? ” C’est un peu la question que j’ai reçu de mon entourage, à l’annonce de mon début de détox.
Pour faire très simple, au quotidien, notre corps est exposé à de nombreuses toxines externes liées à la pollution, aux aliments, conservateurs, aux cosmétiques. En rajoutant à cela des excès alimentaires réguliers et une vie plutôt sédentaire, on fatigue notre organisme. Le but d’une détox est donc d’accompagner notre organisme à l’élimination de cette “surcharge” de déchets, en stimulant les organes qui permettent cette élimination (le foie, les intestins, les reins, la peau, l’utérus et les voies respiratoires), de façon naturelle.
Le programme body détox de Chloé Bloom de divise en 3 temps : purifier, équilibrer et drainer. Ses promesses sont :
– un teint plus lisse et frais
– plus d’énergie et de vitalité
– une meilleure digestion et un transit plus régulier
– une augmentation de la concentration
– un sommeil de meilleure qualité et plus réparateur

Il ne s’agit pas d’un régime, même si elle peut provoquer une perte de poids, mais bien de soulager l’organisme en lui apportant des aliments aux vertus spécifiques. Exit donc les graisses saturées, le sucre en grande quantité, mais aussi les excitants comme le café et l’alcool.
Le principe de la détox de Chloé Bloom est de s’appuyer sur des produits de saison, il en existe donc 4 différentes. J’ai donc sa version “détox de printemps”.

chips de betterave, et salade d'épinards

Ma détox

Le budget

Le programme body détox en lui même est aussi un investissement. Dans sa version “plein tarif”, une détox coûte 147€. Un budget un peu trop conséquent selon moi.
Mon conseil : attendez les offres promotionnelles, régulières à chaque début de saison, pour profité d’un tarif moindre (une cinquantaine d’euros)


Dès l’établissement de la liste de courses, je me suis aperçue que j’allais sacrément changer mes habitudes. Beaucoup de légumes de saisons, mais aussi des épices, des graines et beaucoup de tofu. Des aliments pas toujours simples à trouver, et quelquefois onéreux.
Mon conseil : privilégiez les marchés de producteurs et les grandes surfaces comme grand frais plutôt que tout acheter en magasin bio pour soulager un peu le porte monnaie.

avocado toast, recette body detox

En cuisine

Qui dit zéro aliment transformé, dit aussi beaucoup de temps en cuisine pour préparer les repas. Pour moi qui déteste cela et attends souvent d’avoir faim pour réfléchir à mon repas, c’était une véritable révolution.
Mon conseil : pour éviter de passer 2h en cuisine chaque jour, anticipez en réalisant à l’avance certaines recettes durant le week-end ou votre temps libre. Cela soulage le quotidien, le soir après les journées de boulot chargées.

Nouveaux aliments, nouvelles recettes… ces 3 semaines m’ont permis de découvrir des saveurs que j’aimais (ou moins). En effet le programme intègre des recettes variées, différentes chaque semaine, ce qui évite toute lassitude.
Mes plus grands plaisirs ont été les petits déjeuners, hyper gourmands, salés ou sucrés. Mention spéciale pour les smoothies, qui a ma grande surprise, me calaient toute la matinée.
Et même si je ne suis pas une grande fan de tofu, j’ai aussi été agréablement surprise par certaines recettes végétariennes.

Physiquement

Ce programme n’est vraiment pas un régime. Pas de proportion au gramme près, beaucoup de recettes de collation, en cas de fringale.
Dans mon cas, aucune sensation de faim, les quantités étaient énormes par rapport à ce que je consomme habituellement. Les repas étaient gourmands et copieux.

Mais la détox a un impact réel sur l’organisme. Chacun réagit différemment, mais elle peut apporter, selon les phases, beaucoup d’énergie ou de fatigue. De mon côté, la première semaine a été marquée par une fatigue intense et des maux de tête, avant de laisser place à une belle énergie les 2 semaines suivantes. Quelques maux de ventre également durant la 3e semaine. Instant glamour de cet article 😉 , j’ai aussi eu un bien meilleur transit et un ventre plus plat dès la deuxième semaine.
Mon conseil : réalisez la détox sur une période ou vous pourrez adapter votre quotidien en fonction de vos ressentis. Evitez, par exemples, les moments de stress intense au boulot.

Mon bilan sur le programme body détox

Même si cela n’a pas été facile pour moi tous les jours, et que j’ai ponctuellement retrouvé un comportement compulsif face à la nourriture, cette détox a été vraiment positive pour moi. Un meilleur sommeil, un rapport plus sain à la nourriture et un début de changement de mes habitudes alimentaires, notamment vis à vis du sucre. A ma grande surprise, j’ai perdu du poids, avec un 1kg de moins sur la balance en fin de programme.

J’avais besoin d’un programme cadré, sans marge de manoeuvre, où chaque repas m’était indiqué pour le réaliser comme une sorte de challenge. L’accompagnement permanent par l’équipe et les échanges avec les autres personnes en détox, via un groupe facebook étaient également d’un grand soutien, avec toujours de la bienveillance.

Mes sales habitudes de grignotages du soir reviennent un peu ces derniers jours, il me faut donc gérer cet après-detox pour ne pas retomber dans mes travers et conserver les bénéfices de ces 3 semaines.
Alors si mon rythme de vie au quotidien ne colle pas avec le temps passé en cuisine à réaliser les recettes, je pense toutefois garder certaines idées et m’astreindre au batch-cooking pour anticiper mes repas du soir en semaine, et varier mon alimentation.

frites de navets

C’est donc un bilan plus que positif ! Et les résultats concrets sont sources de motivation pour changer durablement ma façon de manger.

Si vous avez également testé cette détox, n’hésitez pas à partager vos retours et impressions en commentaires.

Et si l’expérience vous tente et que des interrogations persistent, n’hésitez pas, également, à me les poser. Si je peux, je me ferai un plaisir d’y répondre 🙂

EN PRATIQUE :
Chloé Bloom accompagne aussi au développement personnel. Je l’ai découverte via ses podcasts, gratuits, qui chaque semaine, permettent de rendre sa vie plus seine et plus sereine.
> les podcasts : podcast.chloebloom.com/episodes
> les programmes : programmes.chloebloom.com/bodydetox

Me laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *