Depuis janvier, Royatonic propose un nouveau soin, ” le rituel sauna”, qui permet de découvrir de façon accompagnée et collective, le “vrai” rituel de cette institution scandinave, finalement très peu pratiquée en France. Une pratique vivifiante d’une heure, basée sur l’alternance chaud froid, l’hydratation et la tonicité. Maillot enfilé, je vous amène avec moi à la découverte des différentes étapes de ce nouveau soin !

1 étape : sudation et élimination

Après un petit thé pour s’hydrater, c’est Nicolas, maître nageur et accompagnant du jour, qui invite notre petit groupe (nous étions 7) à rejoindre l’un des saunas de Royatonic, privatisé pour l’occasion. Une douce odeur de menthe accompagne notre montée en température dans l’espace chauffé à environ 100°. Les plus sensibles à la chaleur installés sur les assises basses, les plus courageux à l’étage… c’est parti pour 10 minutes. Un premier temps qui permet au corps de commencer à suer pour éliminer les toxines, mais aussi d’échanger pour en apprendre un peu plus sur cette tradition finlandaise.

Après 10 minutes, c’est le temps de la pause… une pause plutôt dynamique, car après l’étape douche, c’est dans les bassins, et plus particulièrement dans le “frigidarium” le fameux bain froid, que nous devons nous “reposer” immobiles, quelques minutes. Un bain dans lequel je ne glisse habituellement pas un orteil 😊 ! Entre 12 et 19° en fonction de la journée, c’est un peu violent !
Un verre d’eau, une tasse de thé, et il est temps de rejoindre à nouveau le sauna pour une deuxième session de 10 minutes.

2e étape : gommage et tonicité

Le deuxième passage en cabine est consacré au gommage. Chacun se frictionne avec du sel pour éliminer les cellules mortes. Je ne vous  dis pas tout pour préserver un peu de surprise dans ce rituel… mais ce deuxième passage permet également de tonifier et activer la circulation sanguine, avec pour accessoires des branches d’eucalyptus et de bouleau…
Après 10 minutes, même punition, retour à la douche et aux bains, froid puis chaud. Et étonnamment,  cette étape est bien plus facile pour moi. Le corps s’habitue sans doute, et a besoin de ce rafraîchissement. (on notera tout de même le sourire un peu crispé sur les photos, à l’arrivée dans l’eau froide… je vous laisse tester, et on en reparle 😉 )

3e étape : l’hydratation

C’est un passage un peu plus long, de 15 minutes, qui permet de terminer cette initiation au rituel du sauna. Un dernier passage sous le signe de l’hydratation, avec un moment soin tout en gourmandise, puisque c’est une coupelle remplie de miel que Nicolas nous distribue.
Passée l’étape dégustation, on applique cet hydratant naturel sur l’ensemble du corps et des cheveux. A ma grande surprise, aucune sensation de collant, car la texture très liquide (du à la chaleur) permet l’absorption immédiate par la peau.

Une dernière douche, un dernier passage dans les bains froid et chaud (presque une formalité par rapport au premier 😉 ), un dernier thé avec notre hôte du jour et il est (malheureusement) temps de quitter les lieux.

Les bénéfices du rituel sauna

Le bienfait le plus connu du sauna est sans doute l’élimination des toxines ; la sudation intense lors de la séance permet à l’organisme de se débarrasser facilement de ces impuretés. Une pratique régulière permet d’ailleurs de suer beaucoup plus rapidement, le corps s’habituant et réagissant plus vite à cette chaleur intense. Nous l’avons bien remarqué au sein de notre petit groupe, avec quelques habitués, luisants dès les premières minutes !

La forte chaleur permet également de détendre les muscles. Beaucoup de sportifs le pratique pour évacuer tensions musculaires et courbatures. Je ne m’étonnerai donc plus de croiser les joueurs de l’ASM ou les trailers clermontois, immobiles dans le « frigidarium » les lendemains de match !

L’alternance chaud/froid permet aussi d’activer la circulation sanguine. Et je peux vous confirmer que l’effet était immédiat pour moi ! Le passage du frigidarium au caldarium me provoquait des picotements assez intenses, et mes pieds devenaient rouge écarlates !

Pour finir, je dirais que le sauné est un sacré décontractant mental. Pendant une heure, le cerveau est tellement concentré à réguler notre température, qu’il est complètement déconnecté des autres préoccupations. C’est toutefois mon ressenti et celui de Vanessa, qui m’accompagnait durant ce rituel. C’est complètement vidées et détendues que nous avons quitté les lieux, dans un état proche de celui que l’on peut avoir quand on sort d’un massage bien-être.

Par contre, si certains l’espéraient encore, le sauna ne fait pas maigrir ! (Cela se saurait si la chaleur faisait fondre la graisse 😉 )  Même si l’on peut perdre jusqu’à 2 litres d’eau par séance, l’eau éliminée sera vite compensée. Il faut d’ailleurs énormément boire, avant, pendant, et après un rituel sauna, pour éviter la déshydratation.

En résumé, c’est un soin que je sur-valide ! A la fois détente et tonifiant, bon pour le corps et pour l’esprit, il ne cumule que des bons points. Pour être totalement transparente, je pensais le réaliser une fois, pour tester et connaitre la vraie pratique du sauna.
Mais j’ai passé un moment tellement apaisant, que je pense finalement renouveler l’expérience. La recommandation de Nicolas étant une pratique tous les 2 mois, je pense m’offrir ce petit plaisir régulièrement. D’autant plus que le tarif est très abordable, je n’aurais donc même pas à culpabiliser 😉

 

Royatonic
Place Allard . 5 avenue Auguste Rouzaud
63130 ROYAT
www.royatonic.com

 

En pratique :
– interdit au moins de 14ans.
– peu de contre-indication. Il faut juste écouter son corps et stopper la séance dès le premier signe de mal-être
– sur réservation, 20€ les 60 minutes

Un grand merci à Royatonic, et plus particulièrement à Aurélia et Nicolas, qui m’ont permis de découvrir ce soin.
Mon appareil n’appréciant pas trop la chaleur, merci à Marielsa Niels et Boutonprod pour les quelques photos d’ambiance sauna.