J’ai rencontré Nokat il y a quelques mois, lors d’une soirée “so green party”. J’ai tout de suite accroché à son univers coloré, pop et décalé. Jeudi soir, je n’ai donc pas résisté à l’envie de découvrir ses nouvelles créations, à l’occasion du vernissage de sa nouvelle exposition, à la Javanaise.

Une soirée à l’image de l’artiste clermontoise, conviviale et colorée.
cuvee-nokat2

L’univers de Nokat, c’est, selon moi, un savoureux mélange de manga et de comic books à l’américaine, le tout revisité et tourné en dérision. On retrouve ainsi dans ses toiles toutes les figures emblématiques de notre enfance, de la vache qui rit à wonderwoman !

Pour ses réalisations, Nokat travaille sur ordinateur dans un premier temps, puis ajoute des textures et peintures à effet sur ces toiles. Un résultat très graphique, aux couleurs acidulées (mais aussi douce et nacrées pour quelques tableaux)

tableau

Niveau budget, tout le monde peut se faire plaisir, puisqu’il existe de nombreux objets dérivés des tableaux : badges, bagues, fouloirs et coussins et bientôt des tongs pour l’été.

Je vous invite donc à la brasserie la Javanaise, jusqu’à fin mars.
Et pour compléter cette visite, l’atelier Nokat est ouvert du mercredi au samedi (66 avenue de la libération).

Me laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *