Escapade citadineEspagneInstants nature

Road trip à Majorque en 6 jours : étape 3

Un peu à retardement, je voulais terminer ce road-trip à Majorque avec les dernières images de ces lieux magiques pour qu’ils soient encore un peu plus gravés dans ma mémoire. Peu de mots pour les accompagner, mais les images parlent souvent d’elles-même pour décrire la magie des lieux et des instants vécus. Direction le sud-est de l’île pour ces 2 derniers jours de voyage (les premières étapes ici et )


JOUR 5

Artà > 56 min . 52km > Parc de Mondrago > 21 min . 16km > Cala Figuera > 27 min . 20km > Portocolom
__________

Avant de quitter Artà, nous avons une dernière fois monté quelques marches dans la vieille ville pour découvrir le sanctuaire de San Salvador, perché sur les hauteurs. L’occasion de se balader sur les remparts de cette forteresse médiévale et aussi de profiter d’une jolie vue à 360° sur les alentours.

Majorque - arta

Majorque - arta

Direction ensuite, la mer, avec pour programme de la journée, balade et baignade dans le parc naturel de Mondrago. Une zone protégée qui regorge de sentiers pour profiter à la fois de superbes points de vue et de plages paradisiaques. De nombreuses balades et randonnées ont pour point de départ la maison du parc. De notre côté, nous avons opté pour une petite balade de moins d’une heure pour profiter aussi de la plage. Un moment inoubliable car c’est la première fois que je me baignais dans une eau aussi turquoise, d’une transparence impressionnante ; un paysage de carte postale.

parc de mondrago - majorque

parc de mondrago - majorque

parc de mondrago - majorque

En route ensuite pour Cala Figuera petite ville nichée dans une étroite calanque. Là bas, les garages n’abritent pas les voitures, mais les bateaux, car les maisons ont les pieds dans l’eau. Son port est à la fois très animé, avec des “livraisons” de poissons presque en permanence (en tous cas, c’était le cas en fin d’après-midi) et presque hors du temps. Je ne sais pas comment décrire cela, mais ce lieu m’a vraiment donné l’impression d’un petit monde à part.
(Je devrais peut-être préciser que j’ai eu une insolation à la suite de notre après-midi plage, donc c’est peut-être moi, au final, qui était dans un monde à part)

cala figuera - Majorque

cala figuera - Majorque

cala figuera - Majorque

cala figuera - Majorque

Où dormir : Hôtel JS Cape Colom. Un bel hôtel avec une magnifique sur mer, aussi bien depuis les terrasses que depuis les chambres. Côté service, tout y est, du spa à la salle de sport, en passant par la petite formule magique du tout compris. Le temps orageux (et mon insolation) ne nous a pas permis d’en profiter pleinement, malheureusement. Familles, oubliez le, il est réservé uniquement aux plus de 18 ans.

hôtel JS Cape Colom - hebergement majorque


JOUR 6

Portocolom > 1h06 . 78km > Bunyola (Jardins d’Alfàbia) > 25 min. 17 km > Palma
__________

Retour côté ouest de l’île pour le dernier jour, avec un petit détour par les jardins d’Alfàbia. Un petit écrin de verdure au pied des montagnes. Un endroit magique à la végétation luxuriante. Des palmiers et oliviers immenses, des pergolas et des jeux d’eaux. Un jardin plein de charme, une invitation à la sérénité. Le tarif de 7€ m’a paru toutefois un peu élevé pour une petite heure de visite.

jardins d'alfabia - Majorque

jardins d'alfabia - Majorque

jardins d'alfabia - Majorque

jardins d'alfabia - Majorque

jardins d'alfabia - Majorque

Retour à Palma, par une après-midi pluvieuse…
Un petit tour à la fondation Mirò nous a permis de passer entre les gouttes. De nombreuses toiles et sculptures sont exposées, aussi bien en intérieur qu’en extérieur, mais le point d’orgue de la visite reste l’atelier. Tout semble comme figé dans le temps : des croquis sur les murs, des pinceaux laissés à l’abondon face à des toiles inachevés… On a vraiment l’impression de rentrer dans l’univers de l’artiste.

Fondation Miro - majorque

Fondation Miro - majorque

Fondation Miro - majorque

Fondation Miro - majorque

Quelques produits du terroir à rapporter, une dernière vue sur la cathédrale… et le séjour touchait à sa fin. Une semaine qui a filé bien trop vite.

palma de majorque

cathedrale palma de majorque

Où dormir : Melia Palma Bay . A 15minutes à pied du centre ville, un hôtel luxueux, immense, à l’architecture intérieure impressionnante et aux chambres spacieuses et atypiques. Une jolie vue sur la baie de Palma, un magnifique spa (en supplément) et une piscine en roof-top face à la mer, complètent ce joli tableau !

Melia Palma Bay - hebergement majorque

__________

Le mot de la fin : ce blog est un peu le journal de bord de mon travail, de mes loisirs et voyages, des bons moments qui ponctuent ma vie. Et finalement, c’est difficile de toujours garder un ton détaché et jovial, quand en parallèle, comme tout le monde, j’ai mon lot de douleurs et de déceptions.

Vous l’aurez compris cette semaine à Majorque sonne pour moi comme la fin d’un voyage ; un nouveau départ, une nouvelle page à écrire. Je ne sais pas si à l’avenir je continuerai à ne partager avec vous que simplement mes bons moments, ou aussi ceux de doutes, qui me brisent et me font grandir à la fois. Une façon d’avancer, dans laquelle vous aurez sans doute, parfois même sans vous en rendre compte, un rôle à jouer. Internet n’est pas que virtuel et superficiel. De belles rencontres m’ont fait découvrir le contraire.

1 Commentaire

  1. Pour ma part j’ai décidé de ralentir le rythme sur mon blog (3 publications hebdomadaires, ça faisait beaucoup) afin de me recentrer un peu plus sur moi. Ca peut devenir un boulot à part entière si on n’y prend pas garde ! Mais la relation qu’on noue et entretient avec (certains) lecteurs est parfois sympa… et c’est sans doute ce qui donne envie de continuer. Et au vu de tes récits et photo on poursuivrait bien le voyage !

    1. Ah oui, 3 par semaine, c’est un sacré rythme. De mon côté, je me fixais moins d’objectifs, mais plutôt en fonction de mes visites ou actus. C’est aussi mon journal de bord, mes souvenirs…
      Merci pour ton joli mot, en tout cas, j’espère que mes quelques photos permettent un peu d’évasion

      1. Je te confirme ! Des photos avec l’œil de la graphiste accompagnées de ton ressenti, c’est mieux qu’un déballage de clichés Instagram…

        1. merci, ça fait plaisir de lire ça

  2. Trés jolies photos du jardin d’Alfabia que j’ai également eu la chance de visiter, mais ces photos sont superbes, je n’ai pas reconnu au premier coup d’oeil!
    Au vu de la fin de ton article, je te conseillerais de partager tout ce dont tu as envie…un blog, de mon point de vue, ce n’est pas juste une vitrine mais un partage….

    1. Merci cridiscovery, ton petit mot me touche. Pour le partage, je suis d’accord. J’avais juste plutôt tendance à ne partager que le positif, mais cela va sans doute évoluer 🙂

Me laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *